UN PROJET ERASMUS+ PAS COMME LES AUTRES…

Posté par:

ERASMUS+, ce n’est pas qu’un échange d’élèves entre deux pays.
Un projet, que nous avons appelé « PROJET OURS », a été élaboré par le Lycée des Métiers Eugène Montel de Colomiers et notre association. Il concerne 3 pays : France, Croatie et Bulgarie.
L’objectif était de fournir des centrales solaires portables à 3 associations œuvrant pour la protection de la nature et plus particulièrement pour les ours.
Les associations choisies :
  • En France : Association Pays de l’Ours -Adet dans les Pyrénées
  • En Croatie : le Centre d’accueil des ours orphelins de Kuterevo
  • En Bulgarie : Natura School
Les étudiants du Lycée Eugène Montel et leurs enseignants ont fabriqué ces centrales.
Après une rencontre transnationale des protagonistes du projet en Bulgarie (en novembre 2018), c’était au tour des croates de se déplacer. Une dizaine d’étudiants, leurs professeurs et un représentant de l’association de Kuterevo sont donc venus en Occitanie en juin 2019.
Ils ont été accueillis par les enseignants du Lycée Eugène Montel, plus particulièrement par Monsieur Jean-Marc Fortuné, ainsi que par le président de notre association, Zdravko Cerovečki, près de Arbas, dans les Pyrénées.
La ferme d’Oulan-Bât qui élève des ânes propose des séjours en yourte ou à la ferme. Elle organise aussi des bivouacs. C’est donc un âne de La ferme d’Oulan-Bât qui a été équipé avec la centrale solaire permettant pour les randonneurs la recharge du matériel électronique, glacière électrique et éclairages.
Le groupe ERASMUS a participé au 1er bivouac « branché » !
Pour ceux qui  seraient intéressés par ces aventures : http://www.lafermedoulanbat.fr/

 

0

DES PIERRES BLANCHES DE CROATIE DANS LE MONDE

Posté par:

 

Des carrières crayeuses sont exploitées dans différentes régions croates. Découvrons dans quelles régions du monde on peut voir de la pierre blanche qui vient de Croatie.
Depuis l’Antiquité, la pierre blanche au grain très fin qui est extraite des carrières crayeuses de Pucisca sur l’île de Brač est utilisée en Croatie et dans le monde entier pour construire des bâtiments : le palais de Dioclétien à Split, le parlement de Vienne, celui de Budapest, la Maison Blanche à Washington, le monument commémoratif canadien de Vimy.
D’autres pierres blanches se trouvent en Croatie, comme celle de Vrnik (petite île au large de Korčula). Cette pierre-là est d’une couleur un peu plus blonde. On peut la voir sur les murs de la cathédrale Sainte Sophie d’Istanbul.
En Istrie, une pierre connue pour sa résistance au salpêtre est très intéressante pour les milieux humides. On la trouve sur de nombreux ouvrages de Venise comme le Pont des Soupirs.
En France, la pierre croate a été utilisée lors de la rénovation du pavage de la Place Stanislas à Nancy.

0

VILLAGE DES CIGOGNES

Posté par:

 
En 1994, la Fondation Européenne pour la Conservation de la Nature EURONATUR, a déclaré Čigoć premier village européen des cigognes. Ce village se situe dans le Parc Naturel de Lonjsko Polje, à 100 km au sud-est de Zagreb.
Des prairies et des marécages s’étendent le long de la rivière Sava, constituant une vaste zone humide protégée. On y voit des fermes à l’architecture traditionnelle en bois, des anciens tracteurs, des charrettes et bien sûr des animaux domestiques (vaches, porcs, oies, chevaux). Des sentiers pédestres permettent d’observer la faune sauvage, le Parc comportant une réserve ornithologique (Krapje Ðol) qui est une des zones les plus importantes en Europe de nidification de la spatule blanche.
Le village de Čigoć compte environ 120 habitants et 200 cigognes qui vivent en parfaite harmonie.
On peut y observer facilement les cigognes blanches et leurs cigogneaux, leur façon de vivre, de communiquer (la cigogne, avec son long bec, claquette ou craquette ou glottore).
Lors du dernier samedi de chaque mois de juin se déroule le « jour des cigognes » à Čigoć.
Site Internet du Parc Lonjsko Polje : http://www.pp-lonjsko-polje.hr/new/english/index.html
0